Officier de gendarmerie

Description

L’officier de gendarmerie est un décideur opérationnel de la sécurité qui met ses compétences au service du public. L’identité de l’officier de gendarmerie, chef militaire, se structure autour d’une vocation : commander des professionnels de la sécurité au sein des unités opérationnelles de la gendarmerie.

Capacité de décision, prise de responsabilités et dynamisation d’équipes sont des compétences mises en œuvre au quotidien, et ce dès le début de sa carrière.

Dans le territoire dont il a la charge, l’officier est garant de la réponse opérationnelle à la demande de sécurité et d’assistance exprimée par la population. Pour cela, il s’appuie sur une éthique, des valeurs, et une expertise acquises en formation initiale ainsi qu’au cours des nombreuses actions de formation continue qui jalonnent son parcours.

Son parcours de carrière est marqué par une forte mobilité géographique et fonctionnelle qui lui permet d’occuper des postes à responsabilité variés dans des contextes changeants : en métropole, en outre-mer comme à l’étranger. Disposant d’un sens de l’adaptation aigu et d’une grande disponibilité, l’officier de gendarmerie est un interlocuteur privilégié des autorités administratives, judiciaires, des élus et des acteurs économiques au plan local.

Missions principales du métier :

  • Animer, coordonner et contrôler l’action des unités sur le terrain.
  • Entretenir des relations privilégiées avec les autorités administratives, judiciaires et les acteurs publics locaux.
  • S’assurer du maintien en conditions des personnels et des matériels.
  • Analyser les phénomènes de délinquance dans l’espace et dans le temps.
  • Gérer administrativement ses personnels (notations, avancements, récompenses…).

 

Qualités requises

  • Capacité d'adaptation
  • Disponible
  • Ethique
  • Rigueur
  • Sens du commandement.

Missions principales du métier

  • Analyser
  • Contrôler
  • Coordonner

Diplômes requis

Il faut être titulaire d'un bac + 3 au minimum et réussir un concours, puis suivre une formation de 2 ans.

  • Bac + 5 : Préparation au concours d'officier de la gendarmerie nationale
  • Bac + 6 : Formation d'officier de la gendarmerie nationale

Enseignement / Formations

    • École des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN) à Melun (77).
    • Formation de deux ans rémunérée : 2750 euros en sortie d’école (à titre indicatif, net, pour un célibataire sans enfant en province).
    • Logement concédé par nécessité absolue de service en caserne ou dans le milieu civil.

Liens utiles

Site de recrutement de la gendarmerie
www.lagendarmerierecrute.fr

Gendarmerie Nationale
www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Ministère des Armées
www.defense.gouv.fr

Les autres métiers de ce secteur

Contrôleur de sécurité aérienne

Le contrôleur de circulation aérienne régule l’activité aéronautique d’un aérodrome. Il dirige le trafic aérien et donne les autorisations nécessaires

Motocycliste de la Garde Républicaine

L’escadron motocycliste assure principalement les missions suivantes : escorter le Président de la République (8 mai, 14 juillet, 11 novembre…)

Entraîneur sportif dans l'armée de terre

Affecté dans une cellule d’éducation physique militaire et sportive (EPMS), l’aide moniteur est subordonné au moniteur de la cellule pour organiser

Chef d'escouade poids lourds dans l'armée de terre

Le chef d’escouade poids lourd commande un groupe de conducteurs poids lourd afin d’exécuter une mission de transport de fret. Il peut exercer dans

Mécanicien aéronautique dans l'armée de terre

Le mécanicien aéronautique contrôle les performances des matériels aériens au sol et en vol et diagnostique tout dysfonctionnement durant le vol.

Gendarme en brigade territoriale

Environ 31300 gendarmes servent au sein des 3606 brigades territoriales (BT) réparties uniformément sur tout le territoire national (3345 en métropole

Découvrez les vidéos
des entreprises de la Région

?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>