Sous-Officier de gendarmerie

Description

Le sous-officier de gendarmerie est un militaire professionnel de la sécurité, toujours placé au cœur de l’événement, au contact de la population et au service du citoyen.

Affecté le plus souvent en brigade territoriale rurale ou urbaine, le sous-officier est un militaire polyvalent, exerçant de réelles responsabilités dès le premier grade. Il dirige des enquêtes judiciaires ou y participe selon ses qualifications. Il est en charge de la surveillance de son secteur, de la sécurité routière et de l’accueil du public au bureau. Il constate des crimes, des délits, des accidents de la route. Tout le contraire de la routine !

Véritable professionnel du terrain, il est en contact direct et quotidien avec la population, les élus, les chefs d’établissement scolaires, les responsables d’associations.

Appelé à servir de jour comme de nuit, sur des événements parfois difficiles, il doit posséder le sens des relations humaines, être capable de recueillir le renseignement, de gérer et d’analyser des situations complexes et faire preuve d’une grande capacité d’initiative.

Le sous-officier de gendarmerie a la possibilité de développer ses compétences et de se spécialiser dans des domaines variés : police judiciaire, sécurité routière, membre du GIGN (Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale), moniteur de sport ou encore cavalier. Dynamique, au service du public, il sert dans des unités variées, sur le territoire national comme à l’étranger.

Missions principales du métier : 

  • Effectuer la surveillance générale sur sa zone de compétence.
  • Rechercher, recueillir et transmettre le renseignement.
  • Assurer la surveillance du réseau routier et constater les accidents corporels de la sécurité routière.
  • Rechercher et constater les infractions à la loi et aux règlements.
  • Alerter, protéger et secourir la population lors d’événements graves ou calamiteux.

 

Qualités requises

  • Capacité d'adaptation
  • Disponible
  • Polyvalent
  • Réactif
  • Rigueur

Missions principales du métier

  • Alerter
  • Protéger
  • Rechercher
  • Secourir
  • Surveiller

Diplômes requis

Bac ou équivalent

Enseignement / Formations

    • Après la réussite au concours, incorporation dans une école de sous-officier de gendarmerie pour 9 mois de formation sous le régime de l’internat finalisé par 3 mois de stage en unité.
    • 1100 euros de solde en sortie d’école
    • Formation rémunérée 1400 euros en école et 1700 euros à la sortie (à titre indicatif, net pour un célibataire, sans enfant, en province). Logement concédé par nécessité absolue de service.

Liens utiles

Site de recrutement de la gendarmerie
www.lagendarmerierecrute.fr

Gendarmerie Nationale
www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Ministère des Armées
www.defense.gouv.fr

Les autres métiers de ce secteur

Exploitant imagerie dans l'armée de terre

L’exploitant imagerie aide l’analyste d’interprétation d’images en participant à la mise en œuvre des moyens de traitement et d’exploitation

Spécialiste drones

Le spécialiste drones met en œuvre les moyens de lancement/récupération et de conditionnement d’engins de reconnaissance sans pilote (drones). En

Formateur relais anti-drogue

Les sous-officiers « formateur relais anti-drogue » (FRAD) sont affectés dans des unités de la gendarmerie départementale ou dans une des 4 gendarmeries

Equipier de recherche ou de reconnaissance

S’il est affecté dans l’artillerie, au sein de l’équipe de reconnaissance, l’équipier participe à l’accueil de la section de tir, à l’implantation

Coiffeur dans l'armée de terre

Le coiffeur dans l'armée de terre effectue des soins capillaires, des shampoings et des coupes d’entretien. Il est responsable de la propreté du salon

Sous officier des sports équestres

 Les missions varient selon la spécialité : équitation, maréchalerie ou cavalier de manège. Le maître ou sous-maître de manège est investi

Découvrez les vidéos
des entreprises de la Région

?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>