Tireur d’élite

Description

Le tireur d’élite est un combattant qui, à l’aide d’un fusil de précision, délivre des feux sélectifs dans la profondeur sur des objectifs clés. Il recueille et transmet par ailleurs des renseignements sur le champ de bataille.

Mission principales du métier :

  • maîtriser les instruments du tir à longue distance
  • suivre des entraînements de tir réguliers,
  • se mettre en situation dans des conditions de tir variées,
  • savoir analyser et évaluer les différents paramètres de l’environnement de la mission extérieurs 
  • écouter les instructions données par le chef de pièce et la hiérarchie,
  • effectuer des missions d’observation,
  • appliquer différentes techniques de camouflage afin de se fondre dans l’environnement et ne pas être repéré,
  • donner des informations à sa hiérarchie.

Qualités requises

  • Autonome
  • Rigoureux
  • Sportif

Missions principales du métier

  • Combattre
  • Informer
  • Préparer

Diplômes requis

  • EVAT (Engagé Volontaire de l’Armée de Terre)

Conditions :
– Pas de niveau scolaire exigé, CAP/BEP appréciés pour les métiers techniques.
– Être de nationalité française et jouir de ses droits civiques.
– Avoir 17 ans et demi et moins de 29 ans à la date de signature du contrat.

  • VDAT (Volontaire de l’Armée de Terre)

Conditions :
– Pas de niveau scolaire exigé.
– Être de nationalité française et jouir de ses droits civiques.
– Avoir 18 ans et moins de 26 ans à la date de signature du contrat.

Enseignement / Formations

La formation des tireurs d’élite dépend essentiellement de l’unité d’élite à laquelle ils appartiennent. Ainsi, les tireurs d’élite de la Police nationale sont formés au Centre national de tir (CNT) de Montlignon par des animateurs en Activités physiques et professionnelles (APP) de la Direction des ressources et des compétences de la police nationale (DRCPN). Les snipers des Pelotons d’intervention de la gendarmerie (PI2G), des Pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) et des Pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie (PSPG) reçoivent une formation auprès de tireurs d’élite du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIPN). Les autres unités d’élite sont, quant à elles, formées au sein du Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier.

Source : Le Parisien Etudiant

Liens utiles

Site de recrutement de l’armée de Terre
www.sengager.fr

Ministère des Armées
www.defense.gouv.fr

Les autres métiers de ce secteur

Exploitant imagerie dans l'armée de terre

L’exploitant imagerie aide l’analyste d’interprétation d’images en participant à la mise en œuvre des moyens de traitement et d’exploitation

Sous-officier du Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie Nationale (CSTAGN)

Pour assurer ses missions de sécurité, la gendarmerie a besoin de sous-officiers qualifiés dans les emplois relevant du soutien et de l’administration. La

Spécialiste drones

Le spécialiste drones met en œuvre les moyens de lancement/récupération et de conditionnement d’engins de reconnaissance sans pilote (drones). En

Matelot bureautique

A bord des bateaux, des sous-marins ou à terre, le Matelot Bureautique assure des fonctions d’accueil, de secrétariat et de soutien administratif.

Chef d'équipage livraison par air

Chef de la cellule élémentaire d’arrimeurs largueurs, le chef d’équipage livraison par air effectue les opérations de conditionnement et de mise

Électrotechnicien dans la marine nationale

Affecté à bord des bateaux de la marine nationale ou à terre, l’électrotechnicien exploite et entretient les réseaux de production et de distribution

Découvrez les vidéos
des entreprises de la Région

?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>