Greffier en chef

Description

Au sein des juridictions de l’ordre judiciaire, le greffier en chef exerce des fonctions juridiques, de gestion et d’encadrement. C’est un agent de la fonction publique, de catégorie A.

Dans les plus importantes fonctions, le greffier en chef est nommé directeur de greffe d’une juridiction. Assisté de greffiers, il dirige les services d’une juridiction. Il est chargé de l’affectation des personnels, participe à l’élaboration des budgets, en assure l’exécution et veille à la bonne gestion des moyens matériels, des locaux et équipements. Le greffier en chef est dépositaire des minutes et archives au sein de la juridiction, il en assure la conservation.

Il peut exercer ses fonctions à la Cour de cassation, dans une cour d’appel, dans un tribunal de grande instance, un tribunal d’instance, un conseil de prud’hommes ou un conseil départemental d’accès au droit.

Selon sa juridiction d’appartenance, il possède des attributions propres : au tribunal d’instance, en matière de cession de salaire et de saisie de rémunérations, de procuration de vote, de certificat de nationalité française, de consentement à adoption, d’appositions de scellés et de vérifications des comptes de tutelles ; au tribunal de grande instance, en matière de pièces à conviction, d’aide juridictionnelle (vice-présidence du bureau) ainsi qu’à l’occasion de différentes déclarations dans le domaine du droit de la famille (autorité parentale, changement de nom).

Le greffier en chef peut être nommé Directeur Délégué à l’Administration Régionale Judiciaire des Services Administratifs Régionaux. Il y exerce des fonctions de responsable de la gestion budgétaire, des ressources humaines, de la formation et responsable de la gestion informatique.

Il peut enseigner à l’Ecole Nationale des Greffes. Missions ou études peuvent lui être confiées à l’administration centrale du ministère de la Justice ou autres structures administratives.

Source : Ministère de la Justice

Qualités requises

  • Organisé
  • Polyvalent
  • Rigoureux

Missions principales du métier

  • Administrer
  • Contrôler
  • Encadrer

Diplômes requis

L’accès à la profession se fait par voie de concours.

  • concours externe (Bac + 3 ou diplôme de niveau II)
  • concours interne ouvert aux fonctionnaires et agents de l’Etat justifiant de 4 ans de services publics au 1er janvier de l’année du concours.

La formation délivre les diplômes de :

  • Greffier des services judiciaires
  • Greffier en chef des services judiciaires

Enseignement / Formations

21 – Ecole nationale des greffes
5 boulevard de la Marne
21071 Dijon
Tél. : 03 80 60 56 00
Contact : eng.dijon@justice.fr
www.eng.justice.fr

Liens utiles

Site des métiers du Ministère de la Justice
www.metiers.justice.gouv.fr

Ministère de la Justice
www.justice.gouv.fr

Les autres métiers de ce secteur

Éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse

L’éducateur PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) est d’abord un homme ou une femme de terrain. En lien avec son équipe pluridisciplinaire (assistant

Assistant de service social de la protection judiciaire de la jeunesse

Les assistants de service social favorisent la prise en compte de la dimension sociale et familiale dans l'examen des situations des jeunes. Ils vérifient

Clerc aux procédures

Employé administratif de l’étude d’huissier de justice, le clerc aux procédures est le relais du créancier pour récupérer les dettes non honorées. Il

Collaborateur de notaire

Véritable technicien du droit, le collaborateur de notaire est capable d’assurer le suivi de dossiers variés et complexes. Il peut se spécialiser

Assistant de justice

Afin d’accroître la qualité et l’efficacité de l’activité judiciaire, les magistrats s’entourent de collaborateurs de haut niveau auxquels

Juge au tribunal de commerce

Les juges des tribunaux de commerce sont issus du monde de l’entreprise. Ce sont des commerçants et chefs d’entreprise bénévoles, élus

Découvrez les vidéos
des entreprises de la Région