Contrôleur aérien

Description

« Garant de la sécurité et de la fluidité du trafic aérien, le contrôleur aérien guide les pilotes du décollage jusqu’à l’atterrissage de leur avion. Un métier scientifique à haute responsabilité, sans droit à l’erreur ! 

Les missions du contrôleur aérien : 

Un suivi en temps réel

Le contrôleur aérien règle la circulation des avions, en altitude et aux abords de son aéroport d’attache. Depuis sa tour de contrôle, quels que soient le trafic et les conditions météo, il guide les pilotes tout au long de leur vol. Face à ses ordinateurs, il analyse en permanence une multitude d’informations qui lui permettent de spécifier, en temps réel, à quel moment l’avion peut décoller ou se poser, et quelle piste emprunter. Il est relié au commandant de bord de l’avion par liaison radio.

Un contrôle permanent

À l’aide d’instruments (radars), le contrôleur aérien analyse la circulation aérienne avant d’autoriser le pilote à pénétrer dans le secteur dont il est responsable. Il décide des autorisations de survol, puis conseille et guide les avions qui traversent son secteur, lesquels sont identifiés tout au long du vol. Quand ils entrent dans son secteur, le contrôleur demande au pilote son niveau, sa vitesse, sa position … conformément à son plan de vol.

Répondre aux urgences

Le contrôleur peut être amené à alerter un pilote sur des difficultés dans son secteur ou sur les pistes. En cas de situation extrême (absence de contact avec l’appareil, par exemple), le contrôleur prévient son supérieur et déclenche les procédures d’urgence. »

Source : www.onisep.fr

Qualités requises

  • Esprit d’analyse
  • Réactif
  • Technique

Missions principales du métier

  • Analyser
  • Contrôler
  • Informer

Diplômes requis

Si votre niveau d’études est compris entre le Bac (obtenu) et Bac+3, vous pouvez être recruté «contrôleur aérien » et intégrer l’Ecole de Maistrance.

Après une formation initiale à l’Ecole de Maistrance, les futurs officiers-mariniers « contrôleurs aériens » rejoignent l'École du Personnel Volant (Toulouse).

Bon niveau d'anglais requis. Très bonne condition physique et bonne gestion du stress pour travailler dans des conditions parfois éprouvantes.

Enseignement / Formations

ENAC – Ecole Nationale de l’Aviation Civile
7 avenue Edouard Belin
31055 Toulouse
Tél. : 05 62 17 40 00
www.enac.fr

Liens utiles

Direction Générale de l’Aviation Civile
www.ecologique-solidaire.gouv.fr

Ecole Nationale de l’Aviation Civile
www.enac.fr

AIREMPLOI espace information orientation
www.airemploi.org

Les autres métiers de ce secteur

Ingénieur bureau d'études

L’ Ingénieur Bureau d’Études réalise des tâches de natures très variées en fonction de ses domaines d’intervention. Dans l’aéronautique,

Ingénieur météorologue

Le météorologue, ou météorologiste, est un scientifique qui étudie et analyse les changements climatiques pour réaliser des prévisions. Il peut

Ajusteur monteur cellule dans l'aéronautique

Dans la construction aéronautique, il/elle ajuste et assemble les pièces métalliques et composites de la cellule (structure de l'aéronef : fuselage,

Synthétiseur de polymères en laboratoire

Le synthétiseur de polymères en laboratoire doit connaître les fondamentaux de la chimie, les réactions chimiques, les caractéristiques des substances

Intégrateur satellite

L'ingénieur ou technicien intégrateur satellite est à la fois mécanicien et électronicien. Il est chargé de l'assemblage et des test des divers parties

Technicien supérieur en électronique dans l'industrie aéronautique

Le technicien supérieur en électronique dans l'industrie aéronautique conçoit, modifie, intègre, fait des essais et répare des cartes électroniques.

Découvrez les vidéos
des entreprises de la Région

?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>