Quand les études et la passion fusionnent

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arantxa Berthou bénéficie du programme des « Bourses Actives » de la Fondation depuis septembre 2014. Grâce à ce soutien financier et pédagogique, Arantxa effectue des études supérieures en masso-kinésithérapie à Toulouse. Elle a récemment organisé une exposition de dessin, sa passion, au sein de son école et revient pour nous sur cette expérience.

D’où est venue l’idée de mettre en place une telle exposition ?
Mes dessins sont habituellement affichés dans ma chambre et ne dépassent pas le cercle de mes amis. Mais mon école nous a conseillé de faire en UE optionnelle, « quelque chose qui vous plaît vraiment en lien avec votre futur métier », après quelques discussions avec mes formateurs, ils ont approuvé l’idée d’une exposition de dessin sur le corps humain.

Vous êtes-vous occupée de l’organisation seule ?
Le PREFMS (Pôle Régional d’Enseignement et de Formation aux Métiers de la Santé) a été très arrangeant pour me permettre d’organiser tout cela. C’est lui qui m’a imposé les dates et m’a fourni les grilles d’affichage. Je me suis occupée de la communication (mails à toutes les écoles, affiches dans le bâtiment, communication via les réseaux) et de l’installation le jour J.

Le thème de l’exposition était-il imposé par l’école ou est-ce votre choix ?
Il était semi imposé, car il devait être en lien avec mon futur métier. L’exposition était composée de trois panneaux :

  • Les portraits
  • Le corps anatomique
  • Le corps déformé

Est-ce un sujet de dessin qui s’est imposé à vous depuis que vous avez commencé vos études ou avez-vous toujours réalisé des dessins sur ce thème ?
Depuis petite, je dessine ce qui est vivant (mais pas forcément réel) et essentiellement des humains. Mes études ont pourtant eu un impact, car étudier l’anatomie change la vision du corps.

Combien de personnes ont participé à l’exposition ?
J’étais la seule exposante présente, mais j’ai présenté deux travaux co-réalisés : pour l’un avec une étudiante photographe qui faisait un travail sur le corps humain (dessin des muscles de l’épaule directement sur un modèle) et un dessin fait dans un café avec un ami (réalisé en 2014).

Quelles étaient vos attentes par rapport à cette exposition ?
Juste partager avec un cercle d’individus différents, voir les réactions et mener ce projet à terme.

Quel bilan faites-vous de cette expérience ?
Beaucoup de réactions positives, les gens ont vraiment regardé (je ne pensais pas que ça aurait autant de succès). Je regrette de n’avoir pu exposer que 5 jours, mais c’était une très belle première expérience.