Anne-Monique Petitjean : « Contribuer à la réussite du parcours de l’étudiant »

anne-monique-petit-jean2

L’élargissement de la Fondation à la région Occitanie a augmenté le nombre de lauréats et celui des tuteurs. Dans cette organisation plus étoffée, une nouvelle personne a également rejoint l’équipe des coordinateurs pédagogiques. Il sagit d’Anne-Monique Petitjean. Retraitée de l’Inspection Pedagogique Régionale, après avoir également occupé le poste de directrice de la formation au rectorat de Montpellier, elle aura en charge l’accompagnement des tuteurs et des lauréats sélectionnés l’an dernier en Languedoc, soit 25 étudiants et autant de tuteurs. Anne-Monique Petitjean a souhaité partager son temps et ses compétences pour, dit-elle,  » participer au dévelopement du dispositif de la fondation et contribuer à la réussite du parcours des étudiants. J’ai aujourd’hui beaucoup de temps à moi! « . Elle ajoute :  » Il y a avec la fondation une démarche de partage et une volonté de travailler à l’égalité des chances qui sont intéressantes. Je pense aussi que certains ont besoin d’aide pour se repérer et maîtriser de codes nouveaux pour eux … »

A ce jour, la fondation fait appel à cinq coordinateurs pédagogiques dont certains sont présents depuis sa création: il s’agit d’Annie Pennarun, Marie-Claude Pétersen, Jean-Luc Coisy, Philippe Peillet et depuis cette année donc, Anne-Monique Petitjean.