Formateur relais anti-drogue

Description

Les sous-officiers « formateur relais anti-drogue » (FRAD) sont affectés dans des unités de la gendarmerie départementale ou dans une des 4 gendarmeries spécialisées (gendarmerie maritime, gendarmerie de l’air, gendarmerie de l’armement, gendarmerie des transports aériens).

Les gendarmes possédant la qualification « FRAD » ne sont pas exclusivement employés dans cette technicité. Ils accomplissent quotidiennement les missions traditionnellement dévolues aux gendarmes affectés en unités opérationnelles et, en fonction des demandes particulières :

Agissent en qualité de « relais » envers les autres militaires de la gendarmerie

  • forment les personnels de la gendarmerie à la connaissance des produits stupéfiants,
  • les aident à mieux dialoguer avec les toxicomanes,
  • les aident en matière d’établissement de procédures judiciaires relatives aux infractions en matière de stupéfiants.

Informent la population

  • Informent sur les dangers engendrés par la consommation de drogues,
  • Présentent les dispositif préventifs et curatifs existant actuellement en matière sanitaire et sociale, au sein des établissements scolaires, des associations ou administrations.

 
Source : www.lagendarmerierecrute.fr

Qualités requises

  • Observateur
  • Organisé
  • Relationnel

Missions principales du métier

  • Assister
  • Former
  • Informer

Diplômes requis

Les « FRAD » sont sélectionnés parmi les sous-officiers volontaires servant déjà en gendarmerie. Les intéressés doivent :

  • être affectés dans une unité territoriale (à l’exclusion des unités de recherches) en gendarmerie départementale ou au sein d’une unité d’une gendarmerie spécialisée (gendarmerie maritime, gendarmerie de l’air, gendarmerie de l’armement ou gendarmerie des transports aériens),
  • posséder dans toute la mesure du possible une expérience en matière de stupéfiants et de délinquance juvénile,
  • faire preuve de réelles aptitudes pédagogiques,
  • être susceptibles de servir au moins 3 ans dans la technicité.

La formation d’une durée de 2 semaines se déroule au centre national de formation de police judiciaire (CNFPJ) de l’école de gendarmerie de Fontainebleau.

Enseignement / Formations

Liens utiles

Site de recrutement de la gendarmerie
www.lagendarmerierecrute.fr

Gendarmerie Nationale
www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Ministère des Armées
www.defense.gouv.fr

Les autres métiers de ce secteur

Equipier de recherche ou de reconnaissance

S’il est affecté dans l’artillerie, au sein de l’équipe de reconnaissance, l’équipier participe à l’accueil de la section de tir, à l’implantation

Pilote de vedette dans la gendarmerie

Ces militaires veillent au respect des règles de navigation (la surveillance de la navigation de plaisance et professionnelle en secteur maritime ou fluvial).

Gendarme à la section de recherches de la gendarmerie des transports aériens

La gendarmerie des transports aériens dispose d’une section de recherches (SR) implantée à Roissy CDG et de 2 brigades de recherches (BR) à Roissy,

Électrotechnicien dans la marine nationale

Affecté à bord des bateaux de la marine nationale ou à terre, l’électrotechnicien exploite et entretient les réseaux de production et de distribution

Spécialiste et expert de l'institut de recherche criminelle

L’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) relève de la direction générale de la gendarmerie nationale et plus particulièrement

Technicien des réseaux informatiques

Le technicien des réseaux informatiques travaille dans trois domaines : les réseaux, les applications et le matériel. Il participe à l'installation,

Découvrez les vidéos
des entreprises de la Région

?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>
?rel=0&showinfo=0" frameborder="0" allowfullscreen>