Ido Ramot sur la scène du Théâtre Jean-Claude Carrière du Domaine d’O à Montpellier.

concert fondation groupe depeche

Le Festival « Piano aux Jacobins hors les murs » de Toulouse a investi le temps d’une soirée, le Théâtre Jean-Claude Carrière du Domaine d’O à Montpellier, pour un récital, organisé par la Fondation.

Chaque année depuis 1979, le Festival invite les artistes les plus prestigieux de la planète dans le cadre somptueux du cloître des Jacobins. Depuis l’année dernière, la programmation “hors les murs” offre aux mélomanes héraultais une soirée au Domaine d’O.

Cette année, c’est dans le cadre de la Quinzaine Franco-Allemande que s’est inscrit le concert annuel de la Fondation. Organisée du 14 Septembre au 3 Octobre 2018, le but de la quinzaine est de promouvoir les liens qui unissent Français et Allemands et de faire l’amitié au plus près des citoyens et du territoire. Et pour faire vivre cette amitié, Marie-France Marchand-Baylet a souhaité accueillir, à Montpellier, avec le soutien de Paul-Arnaud Pejouan, Directeur Artistique du Festival, un jeune pianiste germano-israélien, Ido Ramot, 24 ans.

Avant de laisser place au talent de l’artiste, Madame La Présidente a chaleureusement remercié Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental qui a généreusement ouvert les portes du théâtre pour la soirée. Invités par le Conseil Départemental de l’Hérault et la Fondation, des élèves de l’Académie de Montpellier ont également pris part au concert. Parmi eux, une classe de seconde du Lycée Jean-Baptiste Dumas d’Alès, une classe de seconde du lycée Jean Monnet de Montpellier et une classe de troisième du collège Diderot d’Alès.

Lauréat de l’European Piano Competition de Brême en 2016 et de nombreux autres premiers prix prestigieux, Ido Ramot poursuit actuellement son Bachelor à Berlin. Le jeune artiste a également travaillé avec de grands pianistes tels que Vladimir Feltsman, Ilana Vered ou Murray Perahia, autant de références que le public a pu ressentir par exemple dans sa traduction, presque poétique, de la Sonate n°3 en si mineur de Chopin.

Ce moment de partage en musique a été l’occasion de remercier l’ensemble des acteurs qui tout au long de l’année soutiennent notre action : nos mécènes et partenaires, les membres du comité d’excellence et les tuteurs de la Fondation, collaborateurs du Groupe, mais également nos fidèles abonnés et annonceurs.