Concours Régional d’Éloquence 2022

CRE 2022

La 14e édition du Concours Régional d’Éloquence, organisé en partenariat avec le Conseil Régional d’Occitanie et les rectorats des Académies de Toulouse et de Montpellier, porte sur le thème “Fraternité”.

Les sélections territoriales ont débuté vendredi 7 janvier, à Toulouse, au lycée Toulouse-Lautrec où trois candidats ont représenté leur classe en déclamant la plaidoirie préparée collectivement. Parmi les trois haut-garonnais, c’est Emma MARTIN du lycée général Toulouse-Lautrec à Toulouse qui a été sélectionnée par le jury pour participer à la finale.

 

Lundi 10 janvier, les sélections se sont poursuivies à Cahors, au lycée Gaston Monnerville. Azilis HULIN, élève de Seconde dans ce même lycée, a recueilli la majorité des suffrages du jury et participera donc à la finale qui se déroulera le mardi 1er février.

Lire l’article à propos de cette sélection : Cahors a accueilli le 14e Concours d’éloquence de la Fondation Groupe Dépêche

 

Mardi 11 janvier, c’est à Tarbes qu’a eu lieu une autre étape des sélections. Le jury n’a pas réussi à départager deux des candidats et se seront Océane ENNAOUR, du lycée professionnel Lautréamont à Tarbes, et Dorian BEHEREGARAY, du lycée Marie Curie à Tarbes, qui participeront à la finale 

Lire l’article à propos de cette sélection : Océane et Dorian, lauréats du concours d’éloquence, ont bataillé en frères d’armes

 

Les sélections dans l’Académie de Toulouse se sont poursuivies jeudi 13 janvier à Colomiers. Là encore, deux candidats ont brillé et ont donc été sélectionnés pour la finale. Il s’agit de Noa CHENIN, du Lycée ORT Maurice Grynfogel à Colomiers et de Guilhem POULBERE, élève au Lycée Henri Matisse à Cugnaux.

Lire l’article à propos de cette sélection : Colomiers. Guilhem et Noa, maîtres de l’éloquence

 

Vendredi 14 janvier, le lycée Stéphane Hessel à Toulouse a accueilli une étape des sélections territoriales durant la matinée. Le jury a été unanimement convaincu par le plaidoyer de Justine GALLO, élève au CSES Jean Lagarde à Ramonville Saint-Agne et c’est donc elle qui participera à la finale. 

Le même jour, le lycée Rive Gauche était le théâtre d’une autre sélection où trois candidats ont déclamé leur plaidoirie préparée en classe. Sacha COSSON – – BOUKROUH, élève au lycée professionnel Joseph Gallieni à Toulouse, a été désigné pour participer à la finale. 

En parallèle de ces deux sélections à Toulouse s’est déroulée la première étape dans l’Académie de Montpellier. C’est à Pézenas, au lycée Jean Moulin, que le jury était réuni pour découvrir les plaidoiries des six candidats issus de lycées de l’Aude et de l’Hérault. Cette matinée riche en belles déclamations n’a pas donné lui à un verdict et à un choix, celui-ci sera fait le mardi 25 janvier prochain, à l’issu de toutes les étapes côté est. 

Lire l’article à propos de cette sélection : Hérault : la fraternité plaidée par six lycéens lors du Concours d’éloquence à Pézenas

Mardi 18 janvier, une nouvelle étape des sélections s’est déroulée à Perpignan, au lycée Jean-Lurçat. Cinq élèves venus d’établissements des Pyrénées-Orientales (Aristide-Mailllol et Jean-Lurçat à Perpignan, Déodat de Séverac à Céret, Christian-Bourquin à Argelès) mais aussi d’Andorre (Comte-de-Foix à Andorre) ont donné leur vision de la  “Fraternité”, thème de cette édition.

Lire l’article à propos de cette sélection : Pyrénées-Orientales : la fraternité vaut bien un concours d’éloquence