Tristan Lescoffit : « L’Union Européenne telle qu’on la connaît aujourd’hui est devenue obsolète »

Après avoir pu assister à la conférence organisée par la Dépêche sur les publications d’alerteurs des dangers encourus, qui auront mené au conflit le plus meurtrier mondial, on ne peut que se rendre compte de l’importance que joue l’unité des pays, malgré leurs avis divergents. En plus de cela, nous avons pu assister à l’intervention de notre Ministre des Affaires Étrangères et de l’Europe. Que pouvait-on demander de mieux pour pouvoir comprendre notre situation européenne actuelle ?

Selon moi, l’Union Européenne telle qu’on la connaît aujourd’hui est devenue obsolète. On peut le remarquer, par la montée des populismes, qui ne comprennent plus ce qu’est réellement l’UE et ce qu’elle nous apporte : une meilleure vie et surtout la paix.

Certes, nous avons la même monnaie, une nationalité européenne commune, des services communs, mais qu’en est-il de la langue ? En tant que Français, je pense que l’on ne peut pas ignorer ce point, car nous avons été unis par cette dernière, et la France qui est historiquement un pays d’immigration, a permis aux étrangers de s’intégrer à cette nation grâce à la langue. Pourquoi ne crée-t-on donc pas de langue européenne ou ne ressortons pas l’espéranto, langue abandonnée, justement à cause des divergences européennes au dernier siècle ? Certes, nous pouvons communiquer en anglais, mais la première puissance mondiale, dont sa langue nous a été imposée semble plus que vouloir nous abandonner …

Pour moi, il semble essentiel, que nous puissions avoir la possibilité de pouvoir échanger entre Européens, particulièrement en tant que jeunes, afin de se rendre compte que nous ne sommes pas si différents, et que la montée des nationalismes et populismes est plus que dangereuse, et que nous connaissons déjà les risques et conséquences de ces-derniers.

Nous sommes une des premières puissances économiques mondiales, et malgré cela, nous ne comptons pas sur la scène internationale.

Selon moi, il est plus que nécessaire de refonder l’Union Européenne, car les objectifs d’il y a 70 ans ont été réalisés. Il faut maintenant arrêter de recevoir l’image d’une UE comme monstre bureaucratique, et penser à mieux s’unifier, entres autres par une langue européenne commune.