Yannick Petit

yannick-petit-photo-lea-dubuc

Originaire de Sète, Yannick Petit, 18 ans, fait aujourd’hui une classe préparatoire Commerce à ND de la Merci à Montpellier. Il est l’un des lauréats de la Fondation Groupe Dépêche.

Comment avez-vous connu cette bourse ?
C’est une amie de mes parents qui m’en a parlé, j’en avais moi-même entendu parler par d’anciens lauréats. En me renseignant, c’est mon proviseur du lycée qui m’a aiguillé vers la Fondation Groupe Dépêche. J’ai ensuite constitué le dossier et passé l’entretien.

Quel est votre parcours ? Quels sont vos objectifs futurs ?
J’ai étudié au lycée Saint Joseph à Sète où j’ai obtenu un Bac ES option Sciences Politiques. J’ai intégré cette année, une Prépa ECE à La Merci à Montpellier. Grâce à la Prépa, je vise les Grandes Écoles de commerce. Celle dans le Top 3 de France ou même dans le Top 5 comme HEC, Essec ou ESCP Europe. Il faut toujours viser très haut.

Comment se passe votre scolarité cette année ?
Ma scolarité se passe très bien puisque je suis premier de ma classe. Au deuxième concours blanc, j’ai obtenu 14,7 de moyenne, le deuxième est à 10,9. J’ai plusieurs points d’avance sur mes camarades. Je suis assez confiant pour le reste de ma scolarité même si je vais devoir continuer à fournir beaucoup de travail.

Que vous a permis cette bourse d’études ?
Cette bourse m’aide beaucoup financièrement. Elle m’a permis de prendre mon appartement sur Montpellier et de ne pas, tous les jours, faire des allers-retours à Sète. Sans cette bourse, ça aurait été très dur de suivre la prépa étant donné la charge de travail. Même au niveau des tutorats, Mr Monfraix est prêt  à m’aider en cas de besoin, il me demande souvent si j’ai besoin d’aide. J’espère pouvoir la renouveler l’an prochain, parce qu’elle m’apporte quand même beaucoup.