William Dinse

William Dinse - Lauréat

William Dinse, originaire de Lavelanet a été lauréat d’une bourse de la Fondation La Dépêche en 2013. Il est aujourd’hui étudiant en master 2 d’architecture à l’ENSA Paris Val d’Oise.

 

Comment avez-vous connu la Fondation La Dépêche ?
J’ai connu la Fondation La Dépêche lors de ma dernière année de lycée. En effet, j’étais dans un cursus (arts-appliqués) où la plupart des écoles supérieures sont loin et/ou chères. C’est durant une heure de cours que les professeurs nous expliquent quelles bourses et aides existaient, dont la fondation.

Comment cela s’est passé ?
La sélection s’est passée d’abord sur dossier, puis sur un oral de motivation. J’étais assez stressé, mais à la fois bien accueilli et rassuré par les candidats sélectionnés les années précédentes.

Que vous a appporté la bourse de la Fondation La Dépêche ?
Il y a une aide financière versée à chaque semestre, et un suivi avec un tuteur les trois premières années. Ma tutrice, architecte, m’a conseillé sur des lectures, sur mes projets à rendre et m’a offert des livres.

Où en êtes-vous de vos études ?
Je suis en ce moment même en train de finir mon dernier semestre de Master 2. Mon parcours universitaire me satisfait, je n’ai pas de regrets, ni forcément envie de faire autre chose par la suite.

Quelles sont vos envies professionnelles ?
Les études d’architecture ne spécialisent pas vraiment, et sont très générales. Ceci dit, j’aimerais travailler dans une agence qui se tourne vers les matériaux comme le bois et la pierre, et travailler à petite échelle.

Conseilleriez-vous à un jeune de candidater à la Fondation La Dépêche ?
J’ai déjà conseillé à quelqu’un de candidater à la Fondation. Je trouve que la Fondation permet à des jeunes comme moi d’accomplir des choses qui seraient impossibles sans cette aide. Au-delà de l’aide financière, c’est aussi des personnes à l’écoute, qui m’ont conseillé, et donc ainsi qui m’ont rassuré quand je me demandais si je faisais comme il le fallait.