Marie-Sarah Frey-Cases

EDFA53DD-E188-4267-96ED-68446EB12706

Étudiante en première année de Licence d’Architecture à l’ENSA Toulouse, Marie-Sarah nous livre ses premières impressions sur ses études et sa nouvelle vie de lauréate de la Fondation. 

Cette rentrée de septembre a marqué le début de votre vie étudiante. Comment l’avez-vous vécue ?
J’ai très bien vécu ma rentrée ! Même si s’adapter à un nouveau rythme de travail a tout d’abord été compliqué, je me suis vite habituée et intégrée dans mon école.

Pourquoi avoir choisi ce cursus ? Quel est votre objectif professionnel ?
Les études d’architecture ouvrent de nombreuses portes. Après celles-ci, on peut bien évidemment devenir architecte, mais aussi travailler dans le design. Ce sont deux secteurs qui m’intéressent énormément, et dans lesquels j’ai toujours voulu travailler. Pour l’instant, je pense plutôt me diriger vers l’architecture. L’urbanisme m’intéresse aussi beaucoup.

Vous faites partie de la Promotion 2021 des lauréats de la Fondation, comment avez-vous connu l’existence des Bourses Actives ?
J’ai connu l’existence de la fondation grâce à une amie, qui m’a conseillée de tenter ma chance. Ensuite, notre lycée nous en a également parlé. Je ne m’attendais pas du tout à l’avoir, mais je me suis dit que je n’avais rien à perdre. J’ai bien fait ! 

Quel souvenir gardez-vous de votre oral de sélection ?
Je garde un très bon souvenir de mon oral de sélection. J’étais assez stressée, et le jury a tout de suite su me rendre plus à l’aise et a été très bienveillant avec moi. Même si je n’avais pas eu la bourse, je pense que je n’aurais pas regretté d’avoir fait cet oral, car j’en suis ressortie plus confiante en moi et mes capacités.
Les anciens lauréats, présents tout au long de la journée pour nous accueillir, m’ont aussi beaucoup aidée et rassurée. 

Vous bénéficiez du soutien d’un tuteur, Rémi Dubor, Lauréat 2013, comment se passent les échanges avec lui ?
Tout se passe très bien avec mon tuteur ! Nous nous parlons souvent, c’est rassurant de connaître quelqu’un qui connaît bien la formation et qui peut vous donner des conseils.

Qu’espérez-vous du soutien de la Fondation et du réseau des lauréats dont vous faites désormais partie ?
La Fondation me soutient déjà énormément, que ce soit financièrement mais aussi avec mon tuteur ou les autres lauréats. C’est toujours rassurant de savoir que des gens sont là pour vous soutenir si besoin. J’espère juste que cela continue ! 

Janvier 2022