Clément Serres

Clément Serres – Promotion 2014

A tout juste 22 ans, Clément Serres effectue un beau parcours de formation dans lequel la Fondation a joué un rôle important.

Ce jeune homme, natif d’Olemps, a fait ses études secondaires au lycée Foch de Rodez où il a brillamment obtenu un bac S mention Très bien alors qu’il n’avait même pas 18 ans. La même année, en 2014, il est admis à l’INSA de Toulouse et intègre le programme des « Bourses Actives » de la Fondation.

Après deux années de formation générale, Clément Serres s’intéresse de plus près à l’ingénierie et aux sciences et se spécialise dans le génie civil. En quatrième année, l’INSA demande automatiquement à ses étudiants d’effectuer une partie de leur cursus à l’étranger. Clément fait 5 mois dans une école d’ingénieur en Suède, suivis de 5 mois dans une école de génie civil en Espagne. « Ça m’a permis de maîtriser l’anglais et l’espagnol et cela m’a aussi apporté une ouverture d’esprit ».

Mais partir à l’étranger demande des moyens financiers. La Bourse de la Fondation vient à point nommé et assure à Clément une année sereine à l’étranger. À son retour, le jeune homme décide de se tourner vers les travaux publics.

Actuellement en cinquième et dernière année à l’INSA, il réalise un stage dans une entreprise, filiale de Vinci. C’est ainsi qu’il a coiffé le casque de chef de travaux et assure désormais la gestion des équipes, des clients et du chantier du RER E à Paris.

À terme, Clément Serres sera embauché dans cette entreprise. Mais le jeune homme envisage déjà de ne pas en rester là et voudrait mener de front avec son travail une formation en alternance dans une école de commerce. « Ça m’intéresse d’avoir un double diplôme ». La Fondation est fière de celui qu’elle a aidé et qui prend maintenant pleinement son envol.

(Avril 2019)