Axel Di Jusco

Livre Alexis di Jusco

Originaire du Gard, Axel Di Jusco fait partie de la promotion 2018. Ce mois de septembre, il débute sa troisième année de Licence en Langues Étrangères Appliquées. Très intéressé par l’art sous différentes formes, il intègre également l’École des Beaux-Arts de Nîmes à compter de cette année.  

Tout au long de ma deuxième année de Licence en Langues Étrangères Appliquées à la Sorbonne Paris IV, je me suis largement remis en question. Le confinement fut le point d’orgue de tout cela. J’ai voulu élargir mon projet d’études en me lançant dans un cursus en parallèle totalement différent. Pendant le confinement, j’ai donc passé du temps à préparer le concours d’entrée à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes. Dans mon book, j’ai intégré de nombreux projets qui m’étaient personnels, dont mon premier roman Le Rouge* achevé quelques jours après le début du confinement. Suite à un entretien via Skype, j’ai appris courant mai que j’étais reçu à l’Ecole pour l’année 2020-2021.

C’est donc un nouveau départ pour moi : tout en continuant ma licence en Langues Étrangères Appliquées à Paris à distance, je diversifie mes horizons en me lançant également dans un cursus artistique de haut niveau. J’enrichis donc mon parcours principal qui me destine à la fonction publique européenne avec une voie d’études qui m’apportera un nouveau regard et de nouvelles clés pour appréhender le monde qui m’entoure.

Je suis heureux que la Fondation me soutienne dans ce projet et me permette de diversifier mon chemin d’études.

*Ce roman raconte la vie d’un groupe d’amis lycéens s’apprêtant à partir en vacances lorsque l’un d’eux décède brutalement dans un accident de voiture. Il en va donc de questionner les rapports au deuil, à l’amour et à la reconstruction après la perte d’un proche. C’est un roman initiatique qui essaye de saisir des sentiments parfois difficilement descriptibles.     

Septembre 2020