Audrey Laporte

AUDREY LAPORTE LAUREATE FONDATION GROUPE DEPECHE

Audrey Laporte dégage une énergie à soulever les montagnes ; La chaine des Pyrénées en l’occurrence qu’elle a traversée allègrement afin de poursuivre son cursus universitaire.

Malgré un sévère handicap moteur, qu’elle assume avec beaucoup de courage, teinté d’optimisme, elle sait ce qu’elle veut.
La jeune fille originaire de Bigorre, entre Tarbes et Rabastens, a obtenu un Bac ES (Économique et Social) en juin 2011. 
La même année, grâce des relations familiale elle a connu la Fondation La Dépêche  et c’est avec bonheur qu’elle est  sélectionnée. Elle en parle avec une vive reconnaissance. Au-delà du soutien financier, la Fondation La Dépêche lui a choisit une tutrice, Montserrat Closa Canisares, une jeune femme espagnole.

Ce qui ne pouvait mieux tomber pour Audrey qui après le bac à orienté son cursus vers la pratique courante de la langue de Cervantès. « Montserrat m’a beaucoup aidé » témoigne Audrey qui a fait une première année à l’Université de Pau où elle a étudié la traduction et l’interprétariat.

La faculté des Pyrénées Atlantiques étant jumelée avec l’Université d’Alcala de Henares à côté de Madrid, la jeune française saisit l’opportunité. Depuis septembre, Audrey poursuit son Master II en Espagne. Elle souhaite ainsi obtenir un diplôme en traduction reconnu de chaque côté de la frontière. Audrey s’avoue ambitieuse et têtue, elle sait avec exactitude le chemin à suivre. Avec un courage exemplaire, elle domine son handicap
« Ce n’est pas un obstacle mais un moteur et l’humour est ma principale arme qui a toujours créé un climat de confiance avec mes interlocuteurs ; ils me voient avec un regard sans aucune gène » dit-elle.

Certes reconnait Audrey, ce n’est pas facile tous les jours et cette force qu’elle affiche cache parfois aux yeux des autres des moments de doute et de faiblesse. Fort heureusement, ses proches et sa famille l’entourent avec beaucoup d’amour. « Je n’en serais pas là sans eux » dit-elle. « Dans la vie, on n’a rien sans rien » poursuit-elle.

Alors à ceux qui doutent, elle envoie ce message de courage « Donnez-vous les moyens de réussir. Qui ne tente rien n’a rien ! ».